News
Une brochure pour célébrer l’Année internationale de la Planète Terre
Géologie & Tourisme en Belgique

par Léon Dejonghe (avec la collaboration de Karine Wuyts et Quentin Ketelaars) Service géologique de Belgique

Le programme «Géologie et Tourisme en Belgique» réalisé au Service géologique de Belgique vise à mettre en évidence les activités touristiques qui parlent des sciences de la terre. Cela concerne les musées, les mines et carrières souterraines touristiques, les grottes et les géosites pour lesquels les données suivantes ont été rassemblées : le nom, l’adresse, l’itinéraire, les heures d’ouverture, les numéros de téléphone et de fax, le site internet, l’adresse de courriel, les prix, une description mettant l’accent sur la partie géologique et des remarques contenant des informations diverses (audio guides, langues utilisées, parking, boutique, cafétéria, dossiers pédagogiques, etc.).

Les «musées» font l’objet d’une présentation en deux catégories : ceux qui sont visitables en semaine et le week-end et ceux qui ne le sont que pendant certaines périodes de l’année (ex. vacances scolaires), le week-end ou sur rendez-vous.

Les musées les plus importants sont personnalisés par quelques photos. Dans la rubrique «mines et carrières souterraines», on a rassemblé les sites qui sont d’anciens chantiers d’activité minière que l’on peut toujours visiter. Lorsque ces chantiers n’étaient plus accessibles, mais qu’un musée minier a été installé sur le carreau de la mine, le site a alors été décrit dans la rubrique «musées».

Les «géosites» s’adressent à des affleurements remarquables qui ont été aménagés à l’aide de panneaux didactiques.

Toutes les informations rassemblées font l’objet d’un guide de 103 pages imprimé en format A5 qui est téléchargeable en format PDF sur le site du Muséum des Sciences naturelles à l’adresse http://www.sciencesnaturelles.be/institute/structure/geology/geotourism

Il peut aussi être envoyé gratuitement à la demande au Service géologique de Belgique via sgb@sciencesnaturelles.be

Science corner au Musée royal de l’Afrique centrale !

Le Science corner est un nouvel espace d’exposition permanent consacré à la recherche scientifique. Il présente des projets réalisés par le MRAC sur le continent africain, dans une optique de développement durable. Actuellement 80 scientifiques et 175 stagiaires travaillent sur plus de 100 projets dans les domaines des sciences naturelles et humaines.

Une courte vidéo propose de découvrir les collections et les types de recherches effectués par le MRAC. Un deuxième écran est inséré dans une carte du continent africain et permet de localiser les projets scientifiques.

La deuxième partie du Science corner est dévolue à l’Année internationale de la planète Terre. Le MRAC y présente quelques projets qui s’inscrivent dans les thèmes internationaux retenus de 2007 à 2009.

Le Science corner est situé dans la petite rotonde près de la cafétéria du Musée royal de l’Afrique centrale, Leuvensesteenweg, 13, 3080 Tervuren.
www.africamuseum.be

Le gouvernement flamand soutient 11 projets belges consacrés à la planète Terre

Le département Économie, Science et Innovation du gouvernement flamand a proclamé les lauréats de l’appel à projets sur la popularisation scientifique dont le thème était en 2008, la ‘Planète Terre’. Ce concours était lié au plan d’action annuel des autorités flamandes sur la communication scientifique. Les institutions, universités, hautes écoles et associations qui s’occupent de popularisation et de communication scientifique auprès des jeunes et du grand public pouvaient concourir.

59 projets ont été introduits dans les deux catégories proposées, ‘Projets multimédias ’ et ‘Planète Terre ’, la première n’était pas liée à un thème précis et la deuxième était réservée aux sciences de la terre et à l’espace. Sur les 47 propositions introduites sous le label ‘Planète Terre’, 11 ont été primées par un jury d’experts scientifiques. Chacun de ces 11 projets sera financé à hauteur d’environ 75 000 euros par le gouvernement flamand. Les auteurs disposent dès à présent d’un délai maximum de trois ans pour en finaliser la réalisation.

Le comité national IYPE (géré par la VUB et le Musée royal de l’Afrique centrale), en collaboration avec d’autres institutions, a participé à deux propositions sous la direction du département géologie de l’Université de Gand. ‘Leiden stenen een eigen leven ?’ et ‘Ghent we have a problem !’ ont été retenus parmi les 11 projets primés.

Retrouvez les descriptions et les détails des projets soutenus dans les fichiers ci-joints.

- Base to Mars
- Bodemdetective - Speuren in de ondergrond
- GeoloGIS
- GEO-Mobiel
- Ghent we have a problem !
- Jules Verne Achterna
- Klimaatverandering? Laat je niets wijsmaken…
- Leiden stenen een eigen leven?
- Oma gaat de ruimte in !
- Paniek in de atmosfeer

CD-ROM on Geoheritage

The Geological Society of America (GSA) produced a wonderful CD on Geoheritage as a contribution to the International Year of Planet Earth. This CD may soon be downloaded freely from the IYPE website: www.yearofplanetearth.org.
Order form for a translated CD.

Le MRAC participe à Wetenschapsfeest les 17, 18 et 19 octobre

Le Musée royal de l’Afrique centrale sera présent à Wetenschapsfeest pour proposer plusieurs animations dans le cadre de l’ Année Internationale de la Planète Terre (AIPT).
Le MRAC présentera quelques-uns de ses projets scientifiques qui cadrent avec les thèmes retenus pour l’Année Internationale de la Planète Terre.
Sur notre stand, vous pourrez également faire bouger la terre et tout savoir sur les régions polaires, le cycle de l’eau et le climat grâce à des animations sur Cd-rom. Testez également vos connaissances lors d’un quizz animé sur les pôles et les institutions scientifiques belges !
Partenaires : Observatoire royal de Belgique, International Polar Foundation et Musée royal de l’Afrique centrale.
Rejoignez-nous à Mechelen, Nekkerhal, stand 523 !
Wetenschapsfeest se déroule du vendredi 17 octobre au dimanche 19 octobre.
Plus d’infos : www.wetenschapsweek.be

Tunnel des Sciences

Un voyage fascinant dans le monde des sciences.
Le Tunnel des Sciences est une exposition multimédia de l’Institut Max Planck.
Sur une surface de 1000 m², vous entrez en contact avec les découvertes scientifiques récentes et les technologies de demain. Des images fascinantes, des films et des constructions interactives vous emmènent dans un voyage allant des éléments microscopiques jusqu’aux galaxies éloignées. Le Tunnel des Sciences est ouvert du 23 août jusqu’au 10 octobre 2008 inclus dans le Studio de l’Ethias Arena à Hasselt.
Après des escales à Tokyo, Singapour, Shanghai, Dresde et Berlin, ce show multimédia unique et spectaculaire fait halte à Hasselt. L’exposition a été développée par le fameux Institut Max Planck. En plus du Tunnel des Sciences, vous pouvez également vous formez une idée d’un certain nombre de thèmes de recherche dans lesquels l’UHasselt joue un rôle international.
À l’aide de photos uniques, de matériel cinématographique et de constructions interactives, le Tunnel des Sciences guide les visiteurs à travers les évolutions récentes du monde des sciences, des plus petits éléments jusqu’aux plus grandes structures de l’univers.
Comme l’UHasselt considère cet événement comme une campagne de sensibilisation, elle ne demande pas de droit d’entrée aux visiteurs. Nous conseillons néanmoins aux groupes (à partir de 10 personnes) de s’inscrire d’avance.
Vous pouvez trouver plus d’info sur le site www.sciencetunnel.be.

Concours de photos AIPT & Earth Science Week

Pour célébrer l’Année Internationale de la Planète Terre et la Earth Science Week aux États-Unis, l’American Geological Institute sponsorise un concours international de photographies. Le thème est ‘Explorer les sciences de la terre autour du monde’. Quel que soit l’endroit où vous viviez, les sciences de la terre sont tout autour de vous. Vous les trouverez dans les rivières, les lacs, le ciel, le sol. Les sciences de la terre comprennent la géologie, l’océanographie, la météorologie, l’hydrologie, la paléontologie ainsi que d’autres géosciences. Montrez des personnes engagées dans l’exploration des sciences de la terre dans l’environnement naturel là où vous vivez !
Le concours est ouvert à tous, quel que soit votre âge ou votre lieu de résidence. Vous devez envoyer votre photographie par e-mail avant la clôture de la Earth Science Week, le 17 octobre 2008.
Le gagnant recevra 500 $, un DVD ‘Faces of Earth’et la publication de sa photo sur les sites IYPE et Earth Science Week. Le deuxième prix est de 300$ et le troisième de 100$.
Plus d’infos: www.earthsciweek.org/contests

Geotruck verovert Geel
Speels Nederlands leslokaal wekt interesse aardwetenschap

Het Nederlandss project Geotruck passeert in het koninklijk atheneum van Geel. Jongeren informeren zich in de truck via het spel ‘EarthQuest’ op een speelse manier over aardwetenschappen.
Geotruck is een wetenschappelijk project van de universiteit van Utrecht. De enorme vrachtwagen – hij was zelfs te groot voor de speelplaats van het atheneum – herbergt drie wereldbollen vol technische snufjes. Derdegraadsscholieren uit het secundaire onderwijs spelen er het spel ‘EarthQuest’ tegen de tijd. Leerlingen moeten binnen een lesuur grote maatschappelijke thema’s zoals klimaatverandering, natuurrampen en een groeiende wereldbevolking proberen op te lossen. “Het doel is om jongeren op een speelse manier te laten kennismaken met mondiale problemen. Zo hopen we dat de interesse voor studies aardwetenschappen stijgt”, vertelt Roel Rink, medewerker van de universiteit Utrecht.” De truck beschikt in Nederland over de nodige subsidies om zeker tot in februari 2009 langs scholen te toeren. Dit is onze eerste week in Vlaanderen. We hopen dat de Vlaamse overheid ons kansen geeft om hier een grote toer aan te zetten”.
Bron en copyright: Gazet Van Antwerpen [6-05-2008]
Meer info: www.geotruck.nl

Géologie et tourisme en Belgique

Le Service géologique de Belgique célèbre l’Année Internationale de la Planète Terre en mettant en évidence les activités touristiques qui parlent des sciences de la terre. Cela concerne les musées, les mines et carrières souterraines touristiques, les grottes et les géosites pour lesquels les données suivantes ont été rassemblées : le nom, l’adresse, l’itinéraire, les heures d’ouverture, les numéros de téléphone et de fax, le site internet, l’adresse de courriel, les prix, une description mettant l’accent sur la partie géologique et des remarques contenant des informations diverses (audio guides, langues utilisées, parking, boutique, cafétéria, dossiers pédagogiques, etc.).
Plus d’infos : www.sciencesnaturelles.be/geology/geotourism

Science Connection consacre deux numéros à l’Année Internationale de la Planète Terre

Deux numéros du magazine de l’actualité scientifique publié par la Politique Scientifique fédérale sont dédiés à l’Année Internationale de la Planète Terre.


Science Connection n° 21
Edition spéciale: Changements climatiques
(Santé, énergie, forêts, mer, agriculture, espace, ...

Publication de avril 2008
à télécharger: partie 1 (PDF: 4.723KB - 56 blz.)
à télécharger: partie 2 (PDF: 1.011KB - 16 blz.)


Science Connection n° 20
Dossier Année internationale de la Planète Terre

Publication de février 2008
à télécharger: partie 1 (PDF: 2.628KB - 40 blz.)
à télécharger: partie 2 (PDF: 1.100B - 16 blz.)
Lancement de l’Année Internationale de la Planète Terre en Belgique

L’Année Internationale de la Planète Terre (AIPT) 2008-2009 a officiellement débuté en Belgique. Philippe Claeys, professeur de géologie à la VUB et responsable du comité national belge de l’AIPT, a présenté les enjeux et les objectifs de cette initiative lors de la Earth and Space Week organisée par la Eurospace Society entre le 8 et le 11 avril sous l’égide de Dirk Frimout, premier astronaute belge.
Cette semaine de rencontres, qui a rassemblé à Bruxelles, à Liège, à Transinne, à Gand et à Ostende des astronautes, des scientifiques et près de 3 000 lycéens, avait pour but de sensibiliser le public, et plus particulièrement les jeunes, à la recherche spatiale et aux thématiques des sciences de la Terre et de l’environnement. Plusieurs sessions organisées par les partenaires de l’événement (Politique scientifique, universités, Eurospace Center, Earth Explorer) ont permis à des élèves de l’enseignement primaire et secondaire de découvrir les apports de la recherche spatiale dans l’observation de la Terre et des changements environnementaux.
Dans son exposé, Philippe Claeys a également retracé les principales étapes de l’évolution de notre planète depuis sa création, il y a 4,5 milliards d’années. Il a rappelé les événements majeurs de l’évolution de la vie ainsi que les changements de climats importants survenus au cours de l’histoire de la Terre. Les changements climatiques ne constituent donc pas un phénomène nouveau, «l’environnement terrestre change continuellement, c’est la logique de la planète. Les actions de l’homme (ou effets "anthropogènes") ne sont importantes que depuis 200 ans et même si elles jouent un rôle majeur dans la dynamique des changements actuels, elles ne représentent qu’un facteur parmi d’autres dans l’équation complexe qui régit les changement environnementaux», a-t-il souligné.
Grâce à de nombreuses photos prises depuis l’espace sur une longue période, Mario Runco, astronaute de la Nasa, a montré quelques exemples de désertification et d’érosion faisant suite à la déforestation, sur plusieurs continents. Si l’homme porte la responsabilité de ces changements, Mario Runco les a aussi replacés dans le contexte plus large des changements planétaires. Le professeur Loren Acton, de l’université du Montana, ancien astronaute, a parlé de l’observation du Soleil depuis l’espace et des effets de son rayonnement sur la planète. D’autres astronautes tels que Jean-Francois Clervoix (Fr), Dorin Prunariu (Ro) et le Belge Frank De Winne – qui rejoindra bientôt la station spatiale internationale – ont communiqué aux étudiants leur passion de l’espace et de la Terre.
Parmi les objectifs de cette L’Année Internationale de la Planète Terre figurent, outre la compréhension des changements environnementaux, la diffusion et le transfert des connaissances acquises par les scientifiques qui étudient la Terre. Une préoccupation importante par rapport au jeune public car, comme l’a rappelé Dirk Frimout, initiateur de la Earth and Space Week, les élèves présents remplaceront demain les scientifiques d’aujourd’hui. Le mot de la fin revient à Philippe Claeys et il est sans équivoque : «nous n’avons qu’une seule planète et elle est entre nos mains!»

Présentation de Philippe Claeys (64 MB) + Sumatra Earthquake Tsunami Simulation
Trois étudiants belges primés à Paris
Stéphanie Decaluwé, Diana Schneider et Sam Van de Heyning ont été sélectionnés dans le cadre du concours International Year of Planet Earth organisé par l’Unesco et l’IUGS (Union Internationale pour les Sciences Géologiques).
Les étudiants du monde entier âgés de 18 à 22 ans étaient invités à soumettre leur vision créative sur un des 10 thèmes abordés dans l’année internationale de la planète terre comme la terre et la santé, le climat, les mégalopoles ou encore les risques naturels. Toute création artistique était la bienvenue : photographie, film, essai, chanson, présentation multimédia, poème,…
Stéphanie a écrit une chanson, Baby Earth, Diana a élaboré une présentation visuelle de sa cité idéale et Sam a écrit un essai sur l’homme par rapport au temps et à l’espace. Ils ont soumis leur projet en anglais et ont été retenus parmi 130 étudiants répartis dans le monde entier.
Tous les étudiants primés ont été invités à Paris pour assister au lancement officiel de l’année de la planète terre à l’Unesco les 12 et 13 février derniers. Ils ont suivi les conférences organisées et ont également chanté devant tous les participants la geosong Mother Earth.
Le séjour des trois étudiants belges a été organisé et financé par le Musée royal de l’Afrique Centrale.
Projets primés :

- Baby Earth, par Stéphanie Decaluwé
- Megacities, building deeper par Diana Schneider
- The nullity of men related to time and space par Sam Van de Heyning

Les plus beaux rochers de Wallonie

Publication du livre: Les plus beaux rochers de Wallonie – Géologie et Petite Histoire, par Léon DeJonghe & Florence Jumeau, 358 pages,
ISBN: 978-2-9600676-0-6
Editions du Service Géologique de Belgique, 13 rue Jenner, B-1000 Bruxelles,
Tel: 02/788 76 64 ou 62, prix €25
Date de parution: Janvier 2007
commandes@sciencesnaturelles.be, publication website, website SGB